Interview d’un éducateur d’Institut Médico-Educatif à propos des ateliers de sculpture

Je viens d’interviewer Gilles, éducateur de l’IME où je suis intervenu deux années de suite.

Les ateliers de sculpture sur béton cellulaire ont beaucoup plu aux enfants et ados de 12 à 16 ans…

 

Share

About Pierre

La sculpture sur béton cellulaire est la plus récente de mes passions, née alors que j'utilisais le béton cellulaire pour construire des cloisons. Je fais encore un peu de rénovation intérieure et décoration car j'adore les travaux manuels, ainsi que des formations en sculpture. J'adore transmettre mes connaissances dans les domaines qui me passionnent ! J'ai également des compétences en coaching de vie que j'utilise dans l'accompagnement de ceux qui souhaitent changer de vie, changer leurs habitudes et tous ceux qui souhaitent se lancer des défis personnels autant que professionnels. Mes autres passions de très longue date sont la psycho et philo appliquée au développement personnel et la danse de couple, en particulier le rock que je pratique depuis mes 18 ans et que je danse surtout sur d'excellents morceaux de jazz classique.

5 comments on “Interview d’un éducateur d’Institut Médico-Educatif à propos des ateliers de sculpture

  1. Bonjour Pierre,

    Grace à vous je viens de découvrir une nouvelle passion qui est la sculpture sur béton cellulaire.

    Vous faites de sculptures magnifique . Je suis âgé de 60 ans et je débute dans la sculpture.

    Pouvez vous SVP me dire comment et avec quoi faites vous les découpages de vos figures.

    Existe t’il un outil spécial type scie sauteuse avec lame spéciale ? et comment faire pour évider les parties creuse de vos sujets.

    je passe des heures sur votre site et je ne m’ en lasse pas tellement c’ est beau.

    Je vous remercie d’ avance et vous vous félicite de votre travail et de votre sympathie.

    Bien cordialement

    Christian

    • Bonjour Christian, et merci de votre intérêt ! 🙂
      En ce qui concerne les outils spéciaux, il existe des scies à béton cellulaire qui sont assez onéreuses, mais vous pouvez aussi utiliser une veille scie égoïne. Il n’existe pas à ma connaissance de lame spéciale pour une scie sauteuse. Pour creuser le béton cellulaire, j’utilise de vieux tournevis, gros et fins, en fonction de ce que je veux faire, ainsi que des cutters à lames larges ou étroites. Je vous invite à essayer différents outils pour voir ce qui est le plus adapté à vos projets.
      Je vous souhaite bon courage pour la suite et tout le plaisir du monde !! 🙂
      Bien cordialement,
      Pierre

  2. Pour avoir assisté au dernier atelier de sculpture en IME, je peux dire que j’ai trouvé les enfants très attentifs à leur travail et soucieux de bien faire. Plus ou moins concentrés en fonctions de leurs difficultés comportementales relatives mais tous très investis dans leur sculpture.
    Pierre a su captiver son audience et maintenir son attention! Ce qui n’est pas toujours évident car on voit bien que certains de ces enfants sont très vite distraits par ce qui se passe autour et ont du mal à se concentrer.
    Ce qui m’a cependant le plus marquée c’est le sourire des enfants, la joie et le plaisir évident qu’ils prennent à créer.
    Ils sont très attachants et très attachés à Pierre qui donne sincèrement et beaucoup lors de ses ateliers. Je pense que les enfants le sentent et reçoivent spontanément, naturellement ce don du coeur si important pour eux dans le contexte de leurs histoires respectives, souvent en rupture familiale et en manque d’affection.
    😀

  3. C une bonne idée la vidéo ! Le blog est très bien fait on peut naviguer dedans facile… Bravo au concepteur je crois qu’il y a du boulot et des heures de travail. …. Ah ! Et puis J’ADORE le petit zèbre dessiné dans la page blog « les projets  » ! Que de talents !

  4. Hello Pierre ! Pour une première vidéo, c’est sympa, pense à t’acheter un « micro cravate » pour que le son porte mieux – parfois c’est à peine inaudible… mais quel décor !!! On ne s’enquiquine pas les hommes
    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *