Interview d’un éducateur d’Institut Médico-Educatif à propos des ateliers de sculpture

Je viens d’interviewer Gilles, éducateur de l’IME où je suis intervenu deux années de suite.

Les ateliers de sculpture sur béton cellulaire ont beaucoup plu aux enfants et ados de 12 à 16 ans…

 

FacebookTwitterGoogle+Partager

Sculpture et développement personnel

sculpture béton cellulaire yin-yang2 PetergameJ’essaye toujours de faire « résonner » chez mes élèves, à travers leur fibre artistique dont ils ont ou non conscience (souvent non d’ailleurs), leur coeur et leur conscience, et je les encourage à travers la sculpture à comprendre le lien subtil existant entre ce qu’ils font de leurs mains et ce qu’ils sont réellement au fond d’eux-mêmes, leur potentiel créatif étant égal à leur potentiel de devenir !

Et au-delà de la méditation active que l’on peut expérimenter en sculptant ou par le biais d’autres formes d’expression, j’aime cette dimension de « comment je peux relier toutes mes facettes » que je cherche à faire toucher du doigt à mes élèves par une exploration de la matière et de leurs émotions, mais aussi de ce à quoi ils peuvent avoir accès après le lâcher-prise engendré par cette méditation active et dynamisante.

En ce sens, je me définis davantage comme un « passeur » que comme un prof ! :-)

…passeur d’idées, de concepts, de sensations d’exploration, de remise en question d’idées préconçues et de fonctionnements inadéquats, passeur mais aussi initiateur en quelque sorte, avec beaucoup d’humilité…